Admission

Pour être admis dans un centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), il faut être recommandé par le CLSC qui saura juger de la gravité de la perte d’autonomie.

L’entrevue d’accueil

L’infirmière responsable de l’étage où vous résiderez s’assurera de connaître :

  • vos goûts et vos habitudes alimentaires;
  • vos allergies selon le cas;
  • vos habitudes de vie (heure de coucher, de lever, de sieste);
  • vos intérets;
  • toute autre question qui vous préoccupe.

 Ainsi, en vous connaissant mieux, nous pourrons, dans la mesure du possible, nous adapter pour répondre à vos besoins, tout en vous faisant part de ce que nous sommes en mesure de vous offrir.

Les formalités lors de l’admission

Lors de l’admission, vous devrez compléter les documents suivants:

  • le formulaire d’inscription ou de modification de la contribution des adultes hébergés;
  • selon le cas, la demande d’exonération ou de réévaluation (Programme de contribution des adultes hébergés);
  • l’abonnement au service de câble Vidéotron;
  • le formulaire concernant le lavage des vêtements personnels;
  • la demande de carte permanente d’accès au bâtiment et l’utilisation du stationnement souterrain;
  • l’ouverture d’une petite caisse pour les menues dépenses;

Les frais d’hébergement

Dans un CHSLD, les frais pour une chambre individuelle sont de 1 811.40 $ par mois pour l’hébergement, la nourriture, les soins et les médicaments.

Si vous ne pouvez assumer cette contribution, nous vous demanderons de compléter une demande d’exonération afin de permettre l’analyse de votre dossier par la Régie de l’assurance-maladie du Québec (RAMQ).

Les frais mensuels sont payables par chèque, en argent ou par débits préautorisés, lors de l’admission et au début de chaque mois par la suite. S’il y a lieu, ces frais seront ajustés sur réception de l’avis de la RAMQ qui fixe la contribution mensuelle à payer dans le cas d’une demande d’exonération.

L’administration des dépenses personnelles (petite caisse)

Il est possible de garder un certain montant d’argent pour couvrir les dépenses personnelles telles que coiffure, loisirs, soins de pieds, etc. en ouvrant une petite caisse qui est gérée par une personne de l’administration.